Les Silvains, Dans l’ombre de Lulli

Les Silvains, Dans l’ombre de Lulli

21 août 2019 0 Par Le Salon de Musique

Fraîches bergères et bergers du siècle des Lumières étaient convoqués par Les Silvains, ce samedi 17 août au Salon de Musique.

Jeune ensemble baroque créé en 2014, les Silvains revenaient au Salon de Musique avec un programme joyeux et rafraîchissant. Les oeuvres interprétées ont mis en valeur les compositeurs contemporains du grand Lulli, mais restés dans son ombre jusqu’à sa mort.

Nous avons ainsi entendu des oeuvres de Marc-Antoine Charpentier, dont le fort connu prélude du Te Deum.

Elisabeth Jacquet de la Guerre a fait danser les bergers de Suresnes. Lulli était indirectement présent à travers son Apothéose composée par François Couperin. D’autres compositeurs tels Jean-Adam Guilain, Pierre Bouteiller et l’incontournable Marin Marais ont aussi été mis à l’honneur.

« Par souci d’authenticité, le répertoire est abordé sur des instruments d’époque et les textes d’origine sont conservés sans traduction, dans les langues des XVIIe et XVIIIe siècle. »

Les interprètes

Anaïs Huguet-Balent au chant, Sylvain Moreau au clavecin

Anaïs Huguet-Balent, chant
Sylvain Moreau, clavecin

Kim Junca et Victoire Fellonneau, flûtes

Kim Junca, flûtes
Victoire Fellonneau, flûte, viole de gambe

Clémence Schiltz, viole de gambe

Clémence Schiltz, viole de gambe
(en bonus dans le jardin)

Surprise après le dîner…

Avec la participation... d'Octave

Pendant la répétion…

… et pendant le final,
participation exceptionnelle d’Octave.

Les Silvains - Le Salon de Musique, août 2019

Crédits photos-vidéos : Yveline Le Grand ; vidéo de la répétition : Elisa Wiener